Qu’est-ce que l’hospitalisation à domicile (HAD) ?

Le service d’hospitalisation à domicile HAD CAP DOMICILE a pour vocation :
● d’éviter l’hospitalisation lors de phase aiguë ou chronique d’une affection qui ne nécessite pas un plateau technique situé au sein d’un établissement,
● de faciliter le retour à domicile à la suite d’une hospitalisation,
● de prévenir ou retarder l’aggravation de l’état des personnes et leur admission en court, moyen ou long séjour.

HAD CAP DOMICILE
Espace Vie
523, avenue de Rome – 83000 La-Seyne-sur-Mer
Tél. : 04 89 29 72 60
Fax : 04 89 29 72 61

L’HAD assure, sur prescription médicale :
● les soins techniques relavant de sa compétence,
● les soins infirmiers et d’hygiène générale. La prise en charge par le service de HAD CAP DOMICILE comprend la prise en charge des soins, du matériel nécessaire et des médicaments. En fonction de vos besoins et de votre état de santé, nous fournissons tout le matériel médical dont vous pourriez avoir besoin (lit médicalisé, fauteuil roulant, potence…). Nous pouvons également vous conseiller en ce qui concerne l’aménagement de votre domicile (mise en place de barre de maintient…).

Lieu d’intervention : Le secteur géographique couvert par le service d’HAD CAP DOMICILE s’étend de Toulon Ouest à Bandol en couvrant les différents cantons concernés (Six Fours Les Plages, Le Beausset, Ollioules, La Seyne-sur-mer…)

Critères d’inclusion en HAD : La demande d’admission doit émaner soit du médecin traitant soit du médecin en charge du patient lors de son hospitalisation sachant que le patient doit remplir les conditions médicales relatives à la législation de l’HAD. Sont pris en considération :
● la situation géographique (critère de secteur),
● les patients dont l’état de santé décrit par l’indice de KARNOFSKY relève d’une prise en charge technique et complexe,
● la nature des soins (soins infirmiers, soins d’hygiène, soins techniques, suivi médical nécessaire.

L’HAD répond principalement à deux types de situations:
– prise en charge d’une pathologie en phase aiguë,
– prise en charge d’une pathologie évolutive en phase chronique.

Sur la base de ces critères, ne seront pas admis en HAD :
– les patients autonomes ne nécessitant que des soins techniques,
– les patients ne nécessitant pas de soins lourds et techniques et pouvant donc relever d’un SSIAD,
– les patients ne demeurant pas dans le secteur géographique d’activité de la structure.

Les services proposés :
– consultation avec un psychologue : adressez-vous au secrétariat,
– consultation avec une diététicienne,
– une assistante sociale est également à votre disposition, sur rendez-vous, pour répondre à vos questions et vous apporter des solutions dans les domaines du social et de l’aide à domicile.